admin/ janvier 2, 2019/ Non classé/ 0 comments

Les mutilations sexuelles féminines sont presque toujours pratiquées sur des mineures et elles constituent par conséquent une violation des droits de l’enfant. Cette pratique viole également le droit de la personne à la santé, à la sécurité et à l’intégrité physique, le droit de ne pas subir de tortures et de traitements cruels, inhumains ou dégradants et le droit à la vie lorsque l’intervention entraîne la mort. https://www.who.int/reproductivehealth/topics/fgm/overview/fr/


L’excision ou les mutilations génitales féminines (MGF) est le nom générique donné à différentes pratiques traditionnelles qui entraînent l’ablation d’organes génitaux féminins. Bien que plusieurs justifications soient données pour le maintien de cette pratique, elle semble liée essentiellement au désir d’assujettir les femmes et de contrôler leur sexualité. En effet les hommes historiquement en sont les initiateurs, et ce sous le prétexte de préserver la fidélité des femmes.

https://www.who.int/fr/

En France, la clitoridectomie a été préconisée à la fin du XIXe siècle par des médecins comme Thésée Pouillet (1849-1923), Pierre Garnier (1819–1901) ou Paul Broca (1824-1880) pour lutter contre l’onanisme (la masturbation).

Aujourd’hui l’excision constitue une atteinte à la personne. Elle entre dans le cadre des violences ayant entraîné une mutilation permanente, délit passible de dix ans d’emprisonnement et de 150 000 euros d’amende dans le cas général. Lorsque la victime est mineure de 15 ans, cela devient un crime passible de 15 ans de réclusion criminelle, 20 ans si le coupable est un ascendant légitime (Art 222-9 et 222-10 du Code pénal). Une interdiction du territoire d’une durée de cinq ans peut également être prononcée (Art. 222-47 du Code pénal).http://www.droitsenfant.fr/excision.htm

On estime qu’au moins 30 000 femmes et fillettes excisées

vivent actuellement en France.

Share this Post

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*